Eglise Notre-Dame des Missions

Sorties culturelles
Ile de France
01.01.2015 au 31.12.2019

Gratuit

A propos de cette activité :

Réalisé en 1931 à l'occasion de l'exposition coloniale de Vincennes, cet ancien pavillon des Missions catholiques est considéré comme un chef d’œuvre de l'art sacré du début du siècle.

Site classé, son architecture est remarquable par les différents styles architecturaux qu'elle combine : clocher en forme de minaret, porte en forme de pagode orientale et  extraordinaire verrière en triptyque réalisée par les maîtres verriers et peintres d’art sacré les plus inventifs et productifs de cette période.

Comme le pavillon, ces vitraux avaient été exposés à l’exposition coloniale de Vincennes avant d’être transportés à Epinay.
Le panneau central montre le « Christ missionnaire en gloire »
Le panneau de gauche représentant « la Vierge, reine des missions ». Il montre la Vierge accompagnée de saint François Xavier et sainte Thérèse de Lisieux, conduisant sur une barque l’évangélisation de l’Afrique, l’Amérique, l’Asie et l’Océanie.
Le panneau de droite montre « Saint Joseph, protecteur de l'Eglise universelle » debout sous un dais de palmes. A ses côtés se tiennent les missionnaires Charles de Foucauld et Rose de Lima et là encore sont illustrés les quatre continents. Ce vitrail a été réalisé par Marguerite Huré à partir de cartons de V. Reyre. Marguerite Huré a également conçu la façade extérieure constituée de la fameuse « brique Huré » et d’autres panneaux de verre coloré éclairant l’église.

Cette église en béton armé se caractérise par son caractère architectural très éclectique.

L’aspect extérieur de l’édifice est inspiré des esthétiques orientales bouddhiques ou fétichistes, celles-ci sont présentes dans le triple toit en tuiles creuses qui surplombe le porche, ainsi que dans le décor de céramique bleu et blanc.

 

L'entrée de l'édifice est marqué de trois entrées couronnées d'arcs en plein-cintre et surmontée d'une succession de petits toits en pagode. Le mur-pignon de la façade est tout entier recouvert de "briques huré", dont le nom provient de Marguerite Huré, qui breveta le concept en 1930.

Le clocher en ciment, dont la forme rappelle celle d'un minaret, est de style africain : il se compose d'une base quadrangulaire, marqué par des meurtrières horizontales, puis d'un étage supérieur octogonal encadré de quatre statues très stylisées illustrant les quatre races du monde. Son sommet est occupé par un orbe.

L'ensemble architectural, d'une richesse d'inspiration originale faisant appel à des citations des cinq continents, témoigne des recherches d'innovations caractéristiques des expositions coloniales mettant les influences de l'exotisme au service de la construction d'un nouveau langage esthétique et symbolique.

Compléments :

Jours et horaires d'ouverture :


Tarif :
Gratuit

  • Informations
  • Consultez le site
Profitez des avantages Loisirs&Réductions !
CARTE FAMILLE/AMIS - 6 pers.
20€/an
Inscrivez-vous et
commandez votre carte